mardi 24 juillet 2018

Cygne

Un cygne avance sur l'eau
tout entouré de lui-même
comme un glissant tableau ;

Ainsi à certains instants
un être que l'on aime
est tout un espace mouvant.

Il se rapproche doublé
comme ce cygne qui nage,
sur notre âme troublée...
qui à cet être ajoute
la tremblante image
de bonheur et de doute.

Rainer Maria Rilke
«n°40», Vergers, 1926

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.

Jeu du soir

Petite improvisation suite à ce post dans le groupe Facebook "Motards du 35"... Je dirais plus "se planter" ...