samedi 15 mars 2014

Aujourd'hui-DL


Oui, le présent est un espace-temps ressource à portée de souffle, source de libération.

Mais la nature de l'esprit est de "glisser" vers le passé ou le futur : cela est normal et il est important de ne pas culpabiliser à ce propos, notamment lors de nos pratiques sophrologiques ou méditatives. 
Il s'agit alors de le repérer ("tiens, je m'égare dans mes pensées"), se féliciter de l'avoir repérer et revenir à l'expérience présente (au souffle, aux sensations). 
Renouveler cela quotidiennement entraîne l'esprit, un peu comme un muscle. Il devient alors plus facile de savourer ce qui est, au fil des pratiques.
Pascal

 Bonne journée !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.

Jeu du soir

Petite improvisation suite à ce post dans le groupe Facebook "Motards du 35"... Je dirais plus "se planter" ...